Land Rover a dévoilé certaines des nouvelles technologies que ses chercheurs basés au Royaume-Uni sont en train de développer pour créer la conduite autonome de l’avenir.
Un Range Rover Sport télécommandé démontre comment un conducteur pourrait conduire le véhicule de l’extérieur via son smartphone. L’application du smartphone comprend la commande du volant, de l’accélérateur et des freins ainsi que le changement entre les rapports longs et courts. Cela permettrait au conducteur de marcher à côté de la voiture jusqu’à 6km/h pour manœuvrer en toute sécurité dans des situations délicates ou même pour négocier des terrains difficiles.

Le conducteur pourrait utiliser son smartphone pour sortir en marche arrière d’un emplacement de stationnement si quelqu’un s’est garé trop près pour ouvrir la porte, ou être son propre spectateur pour guider la voiture de l’extérieur en tout-terrain lors du franchissement d’obstacles.

En marchant à côté de la voiture, le conducteur pourrait vérifier les angles d’approche, de crête et de sortie et positionner le véhicule de façon précise sur un terrain rocheux. Cela pourrait aussi être d’un grand secours lors d’un passage de gué ou sur des sections rendues glissantes par la boue ou la neige. La télécommande ne fonctionne que si l’utilisateur est à moins de 10 mètres de la voiture et que la clé intelligente est détectée. Le système arrêtera le véhicule si le conducteur est hors de portée ou s’approche trop près.

D’autres possibilités s’ouvriront à l’avenir pour cette technologie, comme envoyer une commande simple du portable pour que la voiture franchisse un obstacle ou sorte d’une place de stationnement toute seule.

RANGE ROVER SPORT TÉLÉCOMMANDÉ (1)

DEMI-TOUR
Le Range Rover ‘Demi-tour multi-manœuvres’ est capable de tourner à 180° sur la route. Ce véhicule autonome pourrait se sortir des situations les plus difficiles, comme des culs-de-sac ou des parkings encombrés ; il pourrait même effectuer des manœuvres peu prisées des conducteurs comme un demi-tour trois temps dans une rue fréquentée ou dans un parking.
Le véhicule a recours à des détecteurs pour évaluer l’espace disponible et éviter les piétons, les autres voitures et les obstacles. Il sélectionne la bonne vitesse, contrôle la direction, les freins et l’accélération pour effectuer autant de marches avant et arrière que nécessaire pour compléter la manœuvre.

Les chercheurs travaillent sur un système qui scannerait les alentours de la voiture pour indiquer au conducteur si la manœuvre de demi-tour peut s’effectuer en toute sécurité. Le conducteur confirmerait la manœuvre et la voiture avancerait jusqu’à ce que sa progression soit bloquée. Elle passerait alors la marche arrière et utiliserait le volant, l’accélérateur et les freins pour refaire la même chose. Et ceci, autant de fois que nécessaire, jusqu’à ce que la voiture soit dans la direction opposée.

Dr Wolfgang Epple, Director of Research and Technology du groupe Jaguar Land Rover, a expliqué : « Sortir une voiture d’une place de parking étroite peut être stressant pour n’importe quel conducteur. Une voiture télécommandée, ou un véhicule qui peut tourner de façon autonome démontre la façon dont ces nouvelles technologies peuvent réduire la conduite fastidieuse et améliorer la sécurité routière.

RANGE ROVER SPORT TÉLÉCOMMANDÉ (2)

La recherche dans ce genre de technologie permettra de produire une voiture autonome, mais rendra également la conduite plus sûre et plus agréable. Les capteurs qui aideront la voiture autonome à prendre les bonnes décisions assisteront aussi le conducteur pour éviter un accident. La voiture autonome restera amusante à conduire. »
La vision de Jaguar Land Rover est d’offrir le choix entre une conduite autonome ou qui implique son conducteur. Cela signifie qu’il peut décider que la voiture se conduira toute seule ou s’impliquer en fonction de systèmes ajustables.

« Parce que nos clients conduisent sur tous les terrains et dans toutes les conditions, les Jaguar ou Land Rover de l’avenir doivent être aussi capables sur les chemins accidentés que dans les rues d’une ville » a ajouté Dr Epple.

Nous savons que, tous les jours, nos clients conduisent par temps de forte pluie ou de neige, comme sous le soleil brûlant des déserts. Nous travaillons sur un ensemble de nouveaux capteurs qui permettraient à une voiture de fonctionner dans n’importe quel environnement, sans intervention extérieure et sans l’information des lignes de la route ou d’infrastructures routières telles que les feux de circulation. Nos ingénieurs ont donné un nom à une telle voiture : la ‘Voiture Solo’. »

LE SENS DÉVELOPPÉ DE LA DÉTECTION DE LA ‘VOITURE Solo’
Le programme en cours de recherche avancée de Jaguar Land Rover cherche à développer les capacités de détection de la voiture. Ce projet travaille sur une gamme de capteurs sophistiqués pour rendre la voiture autonome viable dans de nombreuses conditions routières et climatiques.
Pour créer une voiture capable de fonctionner de façon autonome dans n’importe quelle situation, il faut fusionner des capteurs différents dont les radars, LIDAR, caméras, ultrasons et lumière structurée. Ces technologies sont toutes nécessaires pour qu’une voiture autonome fonctionne en situation réelle et qu’elle puisse prendre partout des décisions sûres et précises.

Essayer un véhicule I Demander une offre de reprise I Demander Une offre de financement


RANGE ROVER SPORT TÉLÉCOMMANDÉ (3)
RANGE ROVER SPORT TÉLÉCOMMANDÉ (4)