Les véhicules autonomes Ford se déplacent dans le noir sans phares, sans éclairage et sans chauffeur !

Ford autonome

Les essais qui viennent d’être menés au centre de test de Ford basé dans le désert d’Arizona sont une nouvelle étape importante dans le développement des véhicules autonomes. Récemment, une Ford Fusion Hybrid (Mondeo Hybrid en Europe) autonome de recherche y a navigué sans pilote, sans phares et en pleine nuit !

Ces tests couronnés de succès montrent que même sans ses caméras qui fonctionnent grâce à la lumière, les capteurs du LiDAR continuent de travailler avec le logiciel de pilote virtuel pour orienter parfaitement le véhicule sur la route. Bien qu’il soit idéal de s’appuyer sur les trois types de capteurs – radar, caméras et LiDAR – la technologie peut fonctionner de façon indépendante sur les routes, sans éclairage ni feux de circulation.

Ford autonome

Aux États-Unis, les données de la National Highway Traffic Safety Administration montrent que le taux de mortalité des occupants d’un véhicule de tourisme est environ trois fois plus élevé dans l’obscurité qu’en plein jour.
“Grâce au LiDAR, les voitures d’essai ne sont pas tributaires du soleil, ni des caméras détectant les lignes blanches tracées sur l’asphalte”, explique Jim McBride, responsable technique des véhicules autonomes Ford. “En fait, le LiDAR permet aux voitures autonomes de conduire aussi bien dans l’obscurité qu’à la lumière du jour”.
Pour naviguer dans l’obscurité, les véhicules autonomes de Ford utilisent des cartes 3D haute résolution avec des informations sur la route, les marquages ​​routiers, la géographie, la topographie et l’environnement routier comme des bâtiments ou des arbres. Le véhicule utilise les impulsions du LiDAR pour se repérer sur la carte en temps réel. Des données supplémentaires provenant du radar sont fusionnées avec celles issues du LiDAR pour compléter les capacités de détection du véhicule.

Pour ces tests menés dans le désert, les ingénieurs de Ford ont utilisé des lunettes de vision nocturne pour surveiller l’intérieur et l’extérieur du véhicule. Cela leur a permis de voir le LiDAR faire son travail sous la forme d’une grille de faisceaux laser infrarouges projetés autour du véhicule. Les capteurs du LiDAR génèrent 2,8 millions d’impulsions laser par seconde pour analyser précisément l’environnement du véhicule.
“Dans l’habitacle, je pouvais sentir la voiture bouger, mais quand je regardais par la fenêtre, je ne voyais que l’obscurité”, raconte Wayne Williams, ingénieur chercheur de Ford. “Comme je suis monté sur le siège arrière, je suivais la progression de la voiture en temps réel par informatique. Et la Ford Fusion est restée exactement sur sa voie malgré l’enchaînement des routes sinueuses”.

Après plus d’une décennie de recherche sur les véhicules autonomes, Ford est en train d’achever la mise au point des capacités de conduite entièrement autonome, telles que définies par la norme SAE International Niveau 4, qui ne requiert aucun pilote pour le contrôle du véhicule.
Comme récemment annoncé, Ford va cette année tripler sa flotte de Ford Fusion Hybrid autonomes. Avec 30 voitures sur les routes de Californie, d’Arizona et du Michigan, la marque va ainsi disposer de la plus grande flotte de véhicules autonomes de test de l’industrie automobile.
Ces avancées sont un élément clé du plan Ford Smart Mobility, qui vise à accélérer le développement de nouvelles technologies en matière de connectivité, de mobilité, de véhicules autonomes, d’expérience client et de “big data”.

Ford autonome
Pour tout renseignement sur cette offre : 04.67.50.40.92 du lundi au dimanche de 9h00 à 22h00

Essayer un véhicule I Demander une offre de reprise I Demander Une offre de financement