Ford a annoncé mercredi aux Etats-Unis qu’il développait un programme permettant de faire communiquer différents véhicules de sa gamme entre eux. Ce système pourrait à l’avenir prévenir des dangers et éviter de nombreux accidents.

Le système de communication a été présenté lors de l’évènement CoCarX (Co-operative Cars Extended) à Düsseldorf en Allemagne sur deux S-MAX. Il permet notamment d’identifier les dangers avant le conducteur et à thermes pourrait agir sur les commandes du véhicule. La voiture enverrait donc des messages à celle se trouvant aux alentours pour prévenir d’éventuels accidents. Par exemple lors des tests en Allemagne, lorsque le premier S-MAX freine brutalement cette information est visible cent millisecondes après dans le deuxième véhicule sous forme de signal d’urgence.

2011_ford_focus_

Un système complexe à mettre en place
Le système se compose de deux types de connexions. Vers l’extérieur d’abord, Ford compte sur le nouveau réseau LTE Long Term Evolution (équivalent du 4G mais permettant de meilleures performances en mouvement) pour mettre en pratique son projet à grande échelle. Cette technologie permettrait d’envoyer des messages plus rapidement d’un véhicule à l’autre et d’informer sur l’état du trafic ou des conditions de circulation de la Zone. Selon Christian Ress, expert technique en connectivité « les information seraient transmises en une seconde ».
Entre les véhicules ensuite, qui communiquent entre eux dans un rayon allant jusqu’à deux cents soixante-dix mètres grâce au WIFI.

Par l’intermédaire d’une consortium, Ford tente d’harmoniser ce système en imposant les mêmes règles d’intercommunication à tous les constructeurs. Avec de telles normes tous les véhicules, quelque soit la marque, pourraient ainsi communiquer. Aux Etats-Unis, la NHTSA, définissant les standards de construction en matière automobile, doit statuer sur ce problème en 2013 mais aussi sur une future mise en place obligatoire du projet.
A suivre…

2011_ford_focus_sedan__wagon_